Dialectes Suisses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dialectes Suisses

Message par Admin le Dim 8 Juin - 10:43

Le suisse-allemand du canton de Zurich (dialecte central) :

– Bonjour (le matin) : guete morge
– Bonjour (la journée) : guete tag ; grüezi ; grüezi mitenand (lorsqu'on s'adresse à plusieurs personnes) ; grüessech
– Bonsoir : gueten abig
– Bonne nuit : guete nacht
– Salut ! : halloo! ; hoi! ; salüü!
– Au revoir : adee ; adie ; adiöö ; uf widerluege
– À bientôt : mach's guet ; bisch bald ; bisch spöter
– Comment ça va ? : wie gaat's? ; wie häsch's? ; bisch zwääg?
– Ça va ; je vais bien : mir gaat's guet
– Ça ne va pas ; je ne vais pas bien : mir gaat's nöd guet
– Qui es-tu ? : wer bisch du? ; wer bisch?
– Je suis Uri : iich bi Uri
– Comment t'appelles-tu ? : wii häissisch du? ; wii häissisch?
– Comment vous appelez-vous ? : wii häissed si?
– Je m'appelle Uri  : iich häisse Uri
– Je sais : iich wäis
– Je ne sais pas : iich wäis nöd
– S'il te plaît ; s'il vous plaît : bitte
– Merci : merci ; tanke
– Merci beaucoup : merci vilmal
– De rien ; je t'en prie ; je vous en prie : bitte
– Bon appétit ! : en guete!
– Excuse-moi ; excusez-moi : äxgüsi ; tschuldigung
– Pardon : pardon ; entschuldige
– Oui : ja ; jo ; mol
– Non : näi

– 0 : null
– 1 : äis
– 2 : zwäi
– 3 : drüü
– 4 : viir(i)
– 5 : föif(i)
– 6 : sächs(i)
– 7 : siibe ; siibni
– 8 : acht(i)
– 9 : nüün(i)
– 10 : zää ; zääni


À la différence du « Wallissertiitsch » ou d'autres dialectes suisses-alémaniques assez complexes du point de vue phonétique, tels ceux des cantons d'Appenzell, d'Uri ou de Glaris, par exemple, la phonétique du zurichois est relativement peu dépaysante car somme toute assez proche de celle de l'allemand. Sont toutefois à retenir les particularités suivantes :

- /ä/ : prononcé comme dans l'allemand spät mais beaucoup plus ouvert (un peu comme en finnois, même s'il n'a rien à voir, bien sûr) ;
- /ch/ : toujours prononcé comme dans l'allemand Loch, même devant « e » et « i » ;
- /r/ : largement roulé !

Les autres voyelles & consonnes s'articulent comme en allemand standard (ou Hochdeutsch). Les voyelles doubles sont toujours longues.


Le suisse-allemand du canton de Bâle :

– Bonjour (le matin) : guete morge
– Bonjour (la journée) : grüezi ; guete dag
– Bonsoir : gueten obe
– Bonne nuit : guet nacht
– Salut : sali
– Au revoir : uff widerluege
– À bientôt : bis bald
– Comment ça va ? : wie goot's?
– Ça va ; je vais bien : 's goot guet
– Ça ne va pas ; je ne vais pas bien : 's goot nid guet
– Qui es-tu ? : wäär bisch du? ; wäär bisch?
– Je suis Uri : yych bi Uri
– Comment t'appelles-tu ? : wie haissch du? ; wie haissch?
– Je m'appelle Rüdiger : yych haiss Rüdiger
– Je sais : yych waiss
– Je ne sais pas : yych waiss nid
– S'il te plaît ; s'il vous plaît : bitte
– Merci : danggschön ; merci
– Merci beaucoup : danggschön vyylmool ; merci vyylmool
– De rien ; je t'en prie ; je vous en prie : bitte ; s isch gärn gschee
– Bon appétit ! : e guete!
– Excuse-moi ; excusez-moi : entschuldigung
– Pardon : pardon ; es duet mer laid
– Oui : joo
– Non : nai

– 0 : null
– 1 : ains
– 2 : zwai
– 3 : drey
– 4 : vier
– 5 : fünf
– 6 : säx
– 7 : siibe
– 8 : acht
– 9 : nüün
– 10 : zää


Pour la prononciation, voir les notes relatives au dialecte zurichois. Le /yy/ marque tout simplement un « i » long...


Le suisse-allemand valaisan (wallissertiitsch) du « Bezirk Brig » (district de Brig)

– Bonjour : boschuur ; taggwinscht ; güetä tag ['gyε:ttæ tα:k] ; güötu tag ['gyö:ttu tα:k]
– Bonsoir : güetä aabed
– Bonne nuit : güeti nacht
– Salut : salü [sa'ly:] ; salui (dans le Lötschental) ; adje (lorsqu'on part ; emprunt au français adieu) ; adjö (lorsqu'on part)
– Au revoir : üf widärlüegä [vidær'lyaæ]
– À bientôt : bis bald ; bisch bald [biš bα:łt] ; z neegschtu maal [tsnε:kštu mα:ł] (litt. : à la prochaine fois)
* Note : lorsqu'on s'adresse à plusieurs personnes, il est d'usage d'ajouter zäme (ensemble) à la fin de la formule de salutation : güetä tag zäme, güetä aabed zäme, adje zäme, etc. ...
– Comment ça va ? ; comment vas-tu ? ; comment allez-vous ? : wie geits? [vi:ə gejts]
– S'il te plaît ; s'il vous plaît : gschee ; bitte [bit'tə] (les deux « -tt- » sont allongés et articulés distinctement) ; wäsäliäbischt [wæsæ'ljæšt]
– Merci : merci (emprunt au français) ; merci viilmaal [mεr'si fil'mα:ł] (litt. : merci beaucoup)
– De rien ; je t'en prie ; je vous en prie : bitte
– Excuse-moi ; excusez-moi : entschuldige [ent'šuldika]
– Pardon : pardo ; hoppla
– Oui : jaa [jα:] ; woll
– Non : nei

– 0 : nulli ['nulli]
– 1 : ei [aj] ; eis [ajs]
– 2 : zwei [tsvεj]
– 3 : drii [dri:]
– 4 : vier ['fi:ər]
– 5 : füf
– 6 : säggsch [zækkš]
– 7 : sibe ['zi:ba]
– 8 : acht [α:χt]
– 9 : nin
– 10 : zää


Quelques notes :

1/ La prononciation basée sur l'alphabet phonétique international (API) des phrases méritant une attention particulière est indiquée en rouge et entre crochets. Les deux points indiquent l'allongement vocalique et l'apostrophe marque l'accent tonique ; toutefois, l'usage de l'API veut qu'elle précède la syllabe accentuée : sa [sa'ly:] ;
2/ Les consonnes se prononcent comme en allemand et la graphie s'inspire évidemment de cette langue sous sa forme classique écrite (le Schriftdeutsch) ;
3/ Les voyelles se prononcent toutes comme elles s'écrivent, sauf le /e/ intervocalique fréquemment amuï qui allonge la voyelle qu'il suit. La diphtongue /ei/ se prononce [ej] et non [aj], à la différence de l'allemand, et le /ä/ correspond à un « a » très ouvert et tirant sur le [ε] transcrit [æ]. Le [α] indique un « a » assombri tirant sensiblement sur le « o » ouvert [ɔ].


Par Shüdyr
avatar
Admin
Admin

Messages : 117
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://belangue.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum