Langues eskimo-aléoutes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Langues eskimo-aléoutes

Message par Admin le Sam 7 Juin - 22:17

L'inuktitut (dialecte du Nunavik)

– Bonjour : ai
– Bonjour : ullaakut (le matin) ; unnuksakkut (l'après-midi)
– Bonsoir : unnukkut
– Salut : ai
– Au revoir : assunai
– À bientôt : takulaarivuguk
– Bonne journée : ulluqatsiarit (à l'adresse d'une seule personne ; litt. : « passe une belle journée ») ; ulluqatsiaritsik (à deux personnes) ; ulluqatsiaritsi (à plus de deux personnes) ; ullukkut
* Note : lorsqu'on parle de deux ou bien à deux personnes, on recourt alors à des suffixes marquant le duel !
– Comment vas-tu : qanuippit? (à l'adresse d'une seule personne)
– Comment allez-vous ? : qanuippisik (dit à deux personnes) ; qanuippisi? (à plus de deux personnes)
– Merci : nakurmik ; nakurmat ; qujannamiik
– Je te/vous remercie beaucoup : nakurmiimarialungnai
– Je t'en prie ; je vous en prie ; pas de quoi : ilaali
– Je t'en prie ; je vous en prie (dans le sens de « ça ne fait rien ») : saquttanngilaq
– Pardon ; excuse-moi ; excusez-moi : ilaaniunngituq
– Oui : aa
– Non : auka ; aagga (variante entendue à Iqaluit)

– 0 : (n'existe pas, à l'origine ; on recourera au français zéro ou à l'anglais zero)
– 1 : atausiq
– 2 : marruk ; marruuk
– 3 : pingasut
– 4 : sitamat
– 5 : tallimat
– 6 : pingasuujurtuq
– 7 : sitamaujunngigartut
– 8 : sitamaujurtut
– 9 : quliunngigartut
– 10 : qulit


Petit exposé phonétique :

Langage avant tout oral comme la majeure partie des langues de notre globe, la phonétique de l'inuktitut est transcrite grâce à l'alphabet latin. Cela dit, il se trouve traditionnellement écrit selon un syllabaire adapté vers 1870 par un missionnaire anglican du nom d'Edmund Peck de celui qui fut inventé en 1830 par un autre missionnaire protestant (James Evans) afin de noter l'ojibwa et le cri, deux langues algonquiennes. Les Inuits sont très attachés à ce syllabaire, ce qui explique qu'il soit très largement répandu dans le Nunavut, le Nunavik et au Labrador...

En dépit de nombreuses variantes dialectales, la prononciation de l'inuktitut reste assez régulière. Sans entrer dans trop de détails fastidieux qui égareraient les néophytes, on retiendra que le /q/ est prononcé très en arrière de la gorge, ce en quoi il se rapproche très sensiblement du /r/ français de rat, riz, rets, rôt, roux, rue, rang, rein, rond, etc. ... Le /s/ est souvent chuinté et le /ng/ [ŋ] représente une nasale en tous points identique à celle de l'anglais dans singer, par exemple... Quant au système vocalique, il est assez pauvre, puisqu'on ne dénombre que trois voyelles qui peuvent être brèves ou longues : /a/, /i/ & /u/. Longues, elles sont alors doublées : /aa/, /ii/ & /uu/.

Le kalaallisut (groenlandais)



Notes linguistiques :

Parlé par près de 60.000 locuteurs au Groenland, le kalaallisut (ou groenlandais) est une langue polysynthétique rattachée à la souche eskimo-aléoute, tout comme l'inuktitut du Québec. On peut également le qualifier d'incorporant, cette dénomination signifiant grosso modo qu'un mot composé de plusieurs suffixes accumulés peut former à lui seul une phrase entière, ce qu'atteste l'exemple très connu cité régulièrement en guise de plaisanterie pour décourager les débutants : nalunaarasuartaaserivissaaqatigiifissuaatileqatigiiffittaarliornialikkersaaleraluallaraminngooraasiinngooq (« ils ont de nouveau tenté de construire une sorte de gigantesque station de radio mais il semblerait que ce soit uniquement resté au stade de projet »)... Âmes sensibles s'abstenir...

On peut diviser cette langue en trois dialectes principaux :

– Dialecte du nord du Groenland (inuktun, connu aussi sous le nom d'avenarsuarmiutut)
– Dialecte du nord et de l'est du Groenland (tunumiutut)
– Dialecte de l'ouest (kitaamiutut)

L'appellation générique de « kalaallisut » est celle qu'on emploie pour désigner le dialecte comptant le plus grand nombre de locuteurs, à l'ouest du Groenland.

Les curieux pourront visiter Wikipédia en kalaallisut : http://kl.wikipedia.org/wiki/Saqqaa

Une radio (Kalaallit Nunaata radioa, la « Radio du Pays des Kalaallit ») diffuse dans cette langue sur la Toile et est accessible ici : http://www.knr.gl/oqaatsit


– Bonjour : kutaa (altération de l'expression danoise goddag) ; inuugujoq
– Bonjour (le matin) : kumoorn (du danois godmorgen) ; iterluarit
– Bonne soirée, bonne nuit : kunaat (du danois godnat)
– Dors bien (à l'adresse d'une personne) : sinilluarit
– Dormez bien (à l'adresse de plus d'une personne) : sinilluaritsi
– Salut : hej (emprunt au danois) ; aluu  (à l'adresse d'une personne) ; aluukkut  (à l'adresse de plus d'une personne)
– Au revoir : takuss' (litt. : « à se revoir ») ; inuulluarna (à l'adresse d'une personne) ; inuulluarit (à l'adresse d'une personne) ; inuulluarisi  (à l'adresse de plus d'une personne) ; ajunnginniarnat
– Quel est ton nom ? (à une seule personne) : qanoq ateqarpit?[/color]
– Quel est votre nom à vous tous ? (à plusieurs personnes) : qanoq ateqarpisi?
– Je m'appelle *** : ***imik ateqarpunga (cette expression se colle après le prénom, le suffixe -mik étant la marque de l'instrumental)
– Comment ? ; pardon ? : qanoq?
– Comment vas-tu ? (à l'intention d'un seul interlocuteur) : qanorippit? ; qanorik? (forme abrégée usuelle) ; ajunngilatit?
– Comment allez-vous ? : qanorippisi? (à plus d'un interlocuteur)
– Ça va bien ? : ajunngila?
– Je vais bien : ajunngilanga ; ajunng (forme abrégée usuelle)
– Ça va : ajunngilaq
– D'où es-tu originaire ? : suminngaaneerpit?
– Je viens de *** : ***minngaaneerpunga (à coller après le nom de la ville ou du pays d'où l'on est originaire, par exemple)
– S'il te plaît ; s'il vous plaît : qinnuttit
– Merci : qujanaq
– Merci beaucoup : qujanarsuaq ; qujanarujusuaq
– De rien : illillu (à une personne) ; illissilu (à plusieurs personnes)
– Excuse-moi ; excusez-moi : utoqqatserpunga
– Je suis désolé : ajuusaarpunga ; ajuusaaqaanga
– À l'aide ! : ikiunnga!
– Oui : suu ; aap (plus cérémonieux)
– Non : naamik ; naagga (plus cérémonieux)


Les chiffres :

– 0 : nul (n'existe pas, à l'origine... On recourt donc au numéral danois : nul)
– 1 : ataaseq
– 2 : marluk
– 3 : pingasut
– 4 : sisamat
– 5 : tallimat
– 6 : arfineq
– 7 : arfineq-marluk
– 8 : arfineq-pingasut
– 9 : qulingiluat ; qulaaluat (dialecte nord-groenlandais) ; arfineq-sisamat (dialecte sud-groenlandais)
– 10 : qulit
– 11 : aqqaneq ; isikkaneq (dialecte nord-groenlandais)
– 12 : aqqaneq-marluk ; isikkaneq-marluk (dialecte nord-groenlandais)

* Nota : on compte maintenant en danois car c'est plus rapide... Traditionnellement, étaient utilisés les doigts et les orteils de la personne qui comptait jusqu'à vingt, et ainsi de suite en recommençant autant de fois que nécessaire... Cela conduisait à des décomptes extrêmement fastidieux, ce qui explique qu'on n'utilise plus que les chiffres danois, de nos jours, et surtout à partir de treize (tretten, chez les Danois)...


Notes relatives à la prononciation & remarques d'ordre général :

Oral à l'origine, le kalaallisut est transcrit au moyen des dix-huit lettres latines suivants : a, e, f, g, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u & v. On ne rencontre b, c, d, h, w, x, y, z, æ & ø que dans les emprunts danois...

La prononciation est régulière et ne représente pas de grande difficulté :

– /a/, /i/ et /u/ se prononcent comme en allemand dans Dach, ich ou Tuch ;
– /gg/ est articulé comme le « -ch » allemand de mich ;
– /k/ équivaut au son [g] ;
– /ll/ s'articule [γl], c'est-à-dire comme un [l] précédé d'un son guttural grasseyé et proche du « r » français de rond ;
– /ng/ est nasal [ŋ] et correspond au « » de l'anglais lung, par exemple ;
– /p/ se prononce [b] ;
– /q/ correspond au phonème de l'inuktitut transcrit lui aussi de la sorte... Il ressemble au « qâf » de l'arabe classique prononcé avec une tension moindre ;
– /r/ n'est jamais roulé mais faible et grasseyé, articulé en arrière de la langue. Lorsqu'il précède une consonne, on l'entend à peine et tend à allonger la voyelle à la suite de laquelle il se trouve placé : arnaq (« femme ») = [a:rnaq] ;
– /rl/ est articulé comme si l'on avait /r/ faible suivi de /ll/ = [rγl] ;
– /rr/ équivaut à un [χ] et se rapproche alors très fortement du « ch » allemand de Nacht, par exemple ;
– /t/ se prononce [d]. En fin de mot, il s'assourdit et est alors suivi d'un léger chuintement = [tš].

Lorsque les consonnes sont doublées, elles doivent être distinctement prononcées comme telles : atuakkat = [atu'ak.kat]. Seul le /rr/ fait exception à la règle, comme expliqué ci-dessus.


L'accentuation :

Elle est régulière et l'on peut dégager les règles suivantes :

1/ Les voyelles longues (doublées) portent l'accent : uunga = ['u:ŋa].
2/ La voyelle qui précède un groupe de deux consonnes ou une consonne doublée est accentuée : immuk = ['im.muk] ; piniartoq = [pini'artoq].
3/ Dans les mots composés d'une voyelle double longue et d'un ou de plusieurs groupes consonantiques, c'est la première voyelle longue qui se trouve accentuée : tusaavakkit = [tu'sa.kitš].
4/ Les mots composés de syllabes simples – c'est-à-dire où l'on ne rencontre que consonnes seules ou/et non doublées – voient leur accent tonique attiré sur l'avant-dernière syllabe : takuvunga = [ta'kuvuŋa]


Petite bibliographie :

Grammatical outline of the Eskimo language of West Greenland de K. A. Bergsland (Oslo, 1955)

Kalaallisut sungiusaatit - laesestykker i groenlandsk de Christian Berthelsen (Nyt Nordisk Forlag Arnold Busck, 1981)

Oqaatsit kalaallisuumiit qallunaatuumut - grønlandsk-dansk ordbog de Christian Berthelsen & alii (Ilinniusiorfik, 2004)

Le tunumiisut, dialecte inuit du Groenland Oriental - description et analyse de Ph. Mennecier (Collection linguistique, 78 - Societé de linguistique de Paris, 1994)

A grammar of the West Greenland language de C. W. Schultz-Lorentzen (Meddelelser om Grønland. Bd. 129, Nr. 3 - Copenhague, 1945)

Grønlandsk grammatik de Stig Bjørnum (Atuagkat, 2003)

Gröndländisch Wort für Wort de Richard Kölbl (Kauderwelsch - Band 204, 2006)

Dansk-grønlandsk - qallunaatut-kalaallisut de Kirsten Gade Jones & Robert Petersen (Ilinniusiorfik Undervisningsforlag, 2005)
avatar
Admin
Admin

Messages : 117
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://belangue.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum